Transition alimentaire et crise de guérison

Passer à des aliments crus  est l'une des meilleures choses que vous pouvez faire pour votre animal de compagnie.

Le but est d'avoir et de maintenir une bonne santé, et pour ce faire, le corps doit d'abord éliminer les toxines.

Dans les 7 premiers jours de l'alimentation crue, il y aura une amélioration notable. Cependant, après 7 jours, la transition peut aller de mal en pire.

C'est parce que les mauvaises bactéries commencent à mourir et que les bonnes bactéries commencent à se régénérer.

Cette phase, que l'on appelle la crise de guérison, se manifeste de nombreuses fois en intensifiant les maux mêmes et les symptômes que l'on essaie de guérir.

Ou de nouveaux symptômes apparaissent tels que la léthargie, la diarrhée, les éruptions cutanées, les articulations douloureuses et plus encore.

Trop souvent, cette phase de désintoxication est mal comprise et les nouveaux nutriments crus sont inconsciemment blâmés pour ces symptômes temporaires.

Il est important d'être conscient de ces effets secondaires et de ne pas paniquer.

Par contre, se retirer de la transition entrave le processus et les avantages de la guérison et de la santé à long terme.

L'utilisation de médicaments pour traiter les symptômes de désintoxication nuit à la santé globale en supprimant simplement les symptômes et en ne guérissant pas la cause. 

La loi de guérison de Constantine Hering

Une fois qu'une personne a pris la décision de changer la nourriture de son chien ou de son chat pour aller vers un régime plus approprié à base de muscles, d'os charnus et d'organes, d'arrêter l'utilisation de vaccins, de médicaments, de poudres chimiques contre leurs puces, elle peut observer chez son animal une condition appelée «crise de guérison».

Aussi effrayant que cela puisse paraître, c'est en fait un processus naturel de désintoxication.

Toutes les matières morbides, ou toxines, qui se sont accumulées dans le corps pendant des mois, ou des années, commencent maintenant à disparaître et cela peut se manifester par des symptômes qui semblent identiques à une maladie.

Des «symptômes» peuvent apparaître comme: léthargie, vomissements, fièvre, diarrhée, points chauds, peau qui démange, pelage terne, perte de poils, oreilles malodorantes ou prurigineuses et mucus et/ou sang dans les selles.

 

Ne paniquez pas!

Et ne courez pas chez le vétérinaire allopathique le plus proche qui prescrira probablement des pilules pour supprimer les «symptômes».

L'administration de médicaments va à l'encontre du but de la désintoxication, car le corps se bat pour reconstruire le système immunitaire en rejetant les toxines. 

Utiliser des drogues, c'est comme ajouter plus de bois au feu et affaiblira encore plus le système immunitaire déjà altéré, ce qui peut mener à une maladie dégénérative chronique et incurable.

Lorsque ces symptômes apparaissent, il est impératif de rester patient et de savoir que le corps se débarrasse des toxines.

Les symptômes de désintoxication ne sont que temporaires et une fois l'obstacle franchi, l'animal aura maintenant un système immunitaire et d'élimination plus fort et plus efficace.

Plusieurs facteurs déterminent la durée de la «crise de guérison», comme l'âge de l'animal, le temps que le chien ou le chat a suivi un régime alimentaire inapproprié, le nombre de vaccinations reçues par l'animal, sa durée de vie, les médicaments utilisés par l'animal et la génétique du chien ou du chat.

Mais les naturopathes animaux ont observé que la durée moyenne d'une «crise de guérison» - suivie de l'augmentation évidente de la santé - est d'un mois pour chaque année de vie.

Cependant, votre animal de compagnie pourrait ne pas traverser une crise de guérison.

Par exemple, quand mon chat avait 10 ans, j'ai fait le choix de changer sa nourriture pour une alimentation adaptée aux espèces et la transition était facile et immédiate, et elle n'a pas connu de «crise de guérison»

Je pense que l'une des raisons pour lesquelles, je n'ai pas connu de crise de guérison est parce que je ne l'ai jamais vaccinée.

Mais, si ce n'est pas le cas pour vos animaux de compagnie, alors il y a des choses que l'on peut faire pour faciliter la période de désintoxication.

Premièrement: ralentir la transition vers la nourriture crue.

Vous pouvez le faire en mélangeant la viande crue avec de la nourriture en conserve, et progressivement sur une période de quelques jours ou de quelques semaines, diminuez la nourriture en conserve et augmentez le cru jusqu'à ce que le chien ou le chat ne consomme que de la viande crue.

Vous pouvez aussi cuire la viande (pas les os!) et diminuer la cuisson graduellement.

Ou, vous pouvez faire jeûner votre chien pendant 24 ou 36 heures avant d'essayer un repas cru. Faire jeûner votre chien est sûr et naturel.

Le cousin sauvage de votre chien, le loup, ne mange jamais tous les jours. Le loup se gorge de nourriture et puis va devoir attendre pendant plusieurs jours (ou semaines) avant de manger à nouveau.

En partie, parce que les proies peuvent être rares et en partie parce que le loup n'a pas faim. C'est la façon dont Dame Nature a conçu l'animal et votre chien est a un système digestif semblable à celui du loup.

De plus, et plus important encore, le jeûne permet au système digestif du chien de se reposer et d'encourager une guérison plus profonde.

Mais si vous êtes préoccupé par le chien pendant un jeûne alors vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de miel cru ou Manuka dans son eau purifiée.

Cependant, ne jamais faire jeûner un chat, surtout s'il est en surpoids. Le chat a un foie plus sensible qu'un chien, et priver un chat de nourriture peut provoquer une condition appelée lipidose hépatique, une maladie dégénérative du foie où le foie devient congestionné à partir d'une accumulation de graisse.

Donc, au lieu de mettre un chat sur un jeûne, il serait préférable de faire le passage progressif à la nourriture crue. Aussi, ne faites pas jeûner un chiot de moins d'un an.

Au début de la transition vers un régime naturel, il n'est pas rare de voir des vomissements ou de la diarrhée. C'est la manière dont le corps expulse les toxines, et c'est particulièrement vrai si votre chien ou chat a été sur un régime de nourriture commercial depuis longtemps.

Rappelez-vous que ce n'est que temporaire, car cela peut prendre un peu de temps pour que les «bonnes bactéries» ou les enzymes s'accumulent dans le tube digestif.

Et c'est parce que des années de mauvaise alimentation d'aliments transformés ont provoqué une déplétion des enzymes vitales.

Dans ce cas, les suppléments de probiotiques, ou des tripes vertes crues, peuvent aider à reconstituer les bonnes bactéries dans les intestins des animaux, et cela devrait aider à soulager les vomissements et la diarrhée.

 

Les principes fondamentaux de la Loi de Hering

En homéopathie, le Dr Constantine Hering a écrit à propos de ses observations sur la guérison, qui sera connu plus tard sous le nom de Loi de guérison de Hering:

 

* "L'amélioration et la guérison survient de l'intérieur et les symptômes se déplacent vers l'extérieur"
* "Les symptômes disparaissent du haut vers le bas"
* "Le malaise est d'un organe important pour un moins important"
* "Les symptômes disparaissent dans l'ordre inverse de leur apparition"

Une fois que l'animal a passé la «crise de guérison», vous aurez maintenant un animal plus en santé avec un système immunitaire plus fort, des yeux plus clairs, une disposition plus calme, plus d'énergie et qui prospérera plutôt que de simplement survivre.

 

Voir aussi cet article au sujet de la crise de guérison et ses principes:

 

//wikbio.com/fr/loi-de-hering-et-de-la-crise-de-gu%C3%A9rison